#On​Sen​Souviendra

Lettres ouvertes aux députés

Pense bête populaire

Introduction

Ce site reproduit la liste des députés signataires d’au moins une des motions de censure de gauche contre le gouvernement, en réponse au 49-3 utilisé pour passer en force la loi-travail.

Les motions de gauche n’ont jamais vu le jour, faute de suffisamment de signataires. Cf plus bas, le détail des navettes

La plupart de ces députés ont ensuite réfusé de voter la motion de droite, strictement identique dans ses effets (dissolution du gouvernement et blocage de la loi travail), pour ne pas “méler leurs votes à ceux de la droite” et pour un désaccord avec le texte l’accompagnant, n’ayant aucune valeur légale.

Nous publions une lettre ouverte nominative pour chacun de ces députés, les exhortant à voter les prochaines motions de censures, qu’elles soient déposées par la droite ou par la gauche.

Ce site est un relais à une pétition ayant recueilli plus de 300.000 signatures, et un appel vidéo de Osons Causer, vu plus de 5 millions de fois et partagé plus de 200.000 fois sur Facebook, ceci en moins de 48h.

Nous considérons la loi travail comme une régression inacceptable du droit du travail, et comme l’ultime trahison d’un executif qui n’a eu de cesse de renier ses engagements de campagne, et de servir les intérêts d’une caste, au détriment du bien commun.

Nous considérons le non-vote de censure par les députés comme une complicité active de cette trahison, un viol de la souveraineté populaire, et un manquement caractérisé à leur devoir de représentation.

L'appel en vidéo

Lettres ouvertes

(Surligné en vert,les députés cohérents)
Motion #1 Vote #1 Motion #2 Motion #3
Laurence Abeille (Europe Ecologie - Les Verts)
Sylviane Alaux (Parti socialiste)
Brigitte Allain (Europe Ecologie - Les Verts)
Pouria Amirshahi (PS)
François Asensi (PCF)
Isabelle Attard (Europe Ecologie - Les Verts)
Danielle Auroi (Europe Ecologie - Les Verts)
Alexis Bachelay (PS)
Philippe Baumel (Parti socialiste)
Laurent Baumel (PS)
Huguette Bello (PCF)
Alain Bocquet (PCF) Réponse
Michèle Bonneton (Europe Ecologie - Les Verts)
Isabelle Bruneau (PS)
Fanélie Carrey-Conte (PS)
Patrice Carvalho (PCF)
Nathalie Chabanne (Parti socialiste)
Gaby Charroux (PCF)
André Chassaigne (PCF)
Dominique Chauvel (PS)
Pascal Cherki (PS)
Sergio Coronado (Europe Ecologie - Les Verts)
Marc Dolez (Parti de Gauche)
Cécile Duflot (Europe Ecologie - Les Verts) Réponse
Hervé Féron (Parti socialiste)
Aurélie Filippetti (PS)
Jacqueline Fraysse (PCF)
Geneviève Gaillard (PS)
Yann Galut (PS)
Marie-George Buffet (PCF)
Linda Gourjade (PS)
Edith Gueugneau (PS)
Benoît Hamon (PS)
Mathieu Hanotin (PS)
Christian Hutin (Mouvement Républicain et Citoyen)
Jean-Jacques Candelier (PCF) Réponse
Serge Janquin (PS)
Romain Joron ()
Régis Juanico (PS)
Laurent Kalinowski (PS)
Jérôme Lambert (PS) Réponse
Jean Lassalle (MoDem) Réponse
Christophe Léonard (PS)
Jean-Louis Roumégas (Europe Ecologie - Les Verts)
Jean-Luc Laurent (Mouvement Républicain et Citoyen)
Noël Mamère (Europe Ecologie - Les Verts) Réponse
Alfred Marie-Jeanne (PCF)
Philippe Noguès (PS) Réponse
Christian Paul (PS)
Jean-Philippe Nilor (Mouvement Indépendantiste Martiniquais)
Jean-Pierre Blazy (PS)
Michel Pouzol (PS)
Patrice Prat (PS)
Barbara Romagnan (PS)
Nicolas Sansu (PCF)
Eva Sas (Europe Ecologie - Les Verts)
Gérard Sebaoun (PS)
Suzanne Tallard (PS)
Thomas Thévenoud (PS)
Paola Zanetti (PS)

Analyse / Détail des navettes

La loi travail a, comme tous les autres projets de loi, effectué plusieurs navettes entre l’assemblée et le sénat :

Première “lecture”

Lors de la première lecture de la loi à l’assemblée, Manuel Valls a dégainé le 49-3 avant même le début des débats.

La droite a alors déposé une motion de censure, succeptible de bloquer la loi travail et de renverser le gouvernement (mais ni l’assemblée ni le président). La gauche a également déposé une motion de censure, qui n’était pas valide faute de signataires (56 au lieu de 58).

La motion de droite a donc été présentée au vote à l’assemblée.

La plupart des signataires de la motion de censure de gauche ont refusé de voter la motion de “droite”, pourtant strictement identique dans ses effets, par pure posture politicienne.

Deuxième passage

La gauche tente à nouveau de déposer une motion de censure, qui échoue encore à 2 signatures près (vraiment pas de bol …) : il est à noter que 4 députés signataires de la première motion n’ont pas réitéré cette prise de position, alors même que le nouveau texte présenté était encore plus libéral, après son passage au sénat. Ces députés qui rentrent directement au panthéon des traitres et des frondeurs de posture sont donc :

Quand à la droite, elle n’a pas, cette fois déposé de motion de censure. Entre autres raisons évoquées, l’Euro de foot …

Troisième passage

Ni la droite ni la gauche n’ont tenté une motion de censure cette fois ci.

Cette fois, 58 députés de “gauche” se disent pourtant opposés à la loi travail et au recours au 49-3. Mais plutôt que de déposer une motion de censure, ils préfèrent écrire une tribune #FoutageDeGueule

Conclusion

Entre les postures politiciennes pour ne pas voter la première motion de censure, puis le cinema des motions de “gauche” qui échouent à chaque fois à 2 voix près, et enfin la mascarade de la “tribune” de blabla plutot que de l’action, nous assistons ici à ce que la politique peut nous offrir de plus dégoutant : un déluge de paraître et de paroles, une absence totale de probité et d’intégrité, et le mépris assumé du peuple qu’il est censé représenter.

Ce triste spectacle nous aura au moins fixé sur le véritable rôle de ces frondeurs de pacotille : la caution de “gauche” d’un PS qui est définitivement passé à droite : ennemi des travailleurs et de notre héritage social. Fossoyeur du code du travail et de nos acquis, larbin de la finance et du grand patronnat.

NousNeVoteronsPlusPS

À vous de jouer !

Les fiches de chaque député, ci dessus, contiennent tous les moyens de les contacter :
  • Par email
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter

Nous vous encourageons à partager ce site web sur les réseaux sociaux et à interpeller les députés de votre choix avec les lettres ouvertes.

Merci d'avance

Mises à jour

21 juillet 2016
Ajout de la deuxième motion de gauche et détail des navettes
26 mai 2016
Ajout des réponses de :
Jean Lassalle
Cécile Duflot
Jean-Jacques Candelier

18 mai 2016
Ajout de la réponse de Noël Mamère
Correction des partis politiques.

17 mai 2016
Ajout des réponses de :
Philippe Noguès
Jérôme Lambert
Alain Bocquet

Commentaires